Les anciens HLM remontent de plusieurs classes énergétiques

renovation-hlmAtelier logement collectif / tertiaire ancien
Sur le plan environnemental mais aussi social, il vaut souvent mieux réhabiliter que détruire des logements collectifs. Yves CESSON, directeur de la Société Audoise et Arigeoise HLM a fait la démonstration des possibilités d’amélioration en matière d’énergie (et d’acoustique) par la mise en œuvre d’isolation par l’extérieur. L’exemple développé se situe sur Pamiers, sur une petite « barre » HLM.

Luc FLOISSAC, consultant et enseignant à l’école d’Architecture de Toulouse, a démontré également l’intérêt de réinvestir les logements anciens dégradés avec un exemple pris sur Toulouse. Il s’agit ici d’un réaménagement intérieur d’une bâtisse « découpée » en plusieurs appartements par la Société HLM Les Chalets, un des grands bailleurs sociaux de Haute-Garonne. La recherche de la performance énergétique s’est doublée ici d’une volonté de mettre en œuvre un maximum de matériaux écologiques.

Exemple de rénovation énergétique / Luc Floissac / 2008 :
ancien-collectif-lf